Haaaaaa, le doux temps des visites ! Certains aiment ça, d’autres pas. C’est comme pour les brocolis, ça ne se commande pas. Pour ma part, je crois que ça faisait partie de ce que je préférais lorsque j’étais gestionnaire immobilier ! Faire découvrir à mes clients leur futur nid douillet, les voir ravis de découvrir les pièces les unes après les autres, ou alors avoir l’opportunité de les orienter vers un bien plus adapté à leurs besoins, et essayer de cerner leurs envies ! Bref, j’y prenais beaucoup de plaisir.
Je sais que dans la région parisienne, les visites groupées sont la norme, mais pour les autres régions, que faut-il en penser ?

Les Pour :

Il y a plusieurs avantages aux visites groupées. Je vais vous en lister quelques unes :

Le « lapin » passe inaperçu

Et oui, du coup, si un prétendant vous fait faux bon, cela devient beaucoup moins dérangeant, puisque si vous réalisez les visites par groupe de 5 prospects, il vous reste alors les 4 autres ! Et il est quand même rare d’avoir 5 lapins le même jour, à la même heure, si c’est le cas, c’est que c’est surement vous qui vous êtes trompé d’horaire 😉

Vous gagnez du temps

Vous allez alors prévoir dans votre planning une tranche horaire de 30, 40 min pour les 5 visites, au lieu de 5×15 min, soit 1h15 pour 5 visites de 15 min.

Vous pouvez faire jouer la concurrence

Le premier dossier déposé a gagné ! Je vous conseille quand même de bien préciser les conditions financières que vous attendez chez votre locataire en amont… Mais lorsque vous faites des visites groupées, les locataires identifient la concurrence, et cela peut créer un engouement autour de votre logement.

Les contre :

Disons qu’en ce moment…

C’est pas très covid

Bah oui, vu la crise sanitaire, on va éviter de regrouper 5 personnes dans un lieu étroit où ils toucheront tous aux portes, fenêtres, mobilier de cuisine etc…

Le manque de convivialité

C’est vrai que la visite groupée peut gêner les locataires, qui ont l’impression d’être à l’abattage. Le fait de regrouper des inconnus, qui sont, qui plus est, en concurrence, n’est pas très engageant. Disons qu’il faut avoir une âme de vainqueur pour se sentir à l’aise dans ce genre de situation.

La difficulté de faire connaissance

Il sera plus difficilement possible pour vous de vous intéresser réellement aux personnes que vous avez en face de vous, des questions comme « pourquoi ce logement », « qu’est-ce qui vous amène dans la région », deviennent très vite compliquées à poser. Et les prétendants n’auront peut être pas envie de déballer leurs vies devant d’autres personnes…

Le découragement

Et oui, certaines personnes n’aiment pas être en concurrence, et de ce fait, risquent de ne pas se présenter pour visiter le logement, ou se dire : Je vais le laisser à quelqu’un d’autre.

En conclusion

Personnellement, je n’aime pas beaucoup faire de visites groupées, je trouve que ça enlève un lien, une connexion qu’on peut avoir avec ses futurs locataires. Pour ma part, je préfère risquer de perdre 15 minutes de ma vie, que de me transformer en guide touristique et faire une visite groupée 🙂 Mais après tout, chacun son style !

close

Oh salut 👋
Je suis ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu de qualité dans votre boîte de réception, chaque mois.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Catégories : Non classéBlog

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *